Messe Lourdes Cancer Espérance – LCE75

Homélie : Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz

Début de l’homélie à 8min 30

Evangile : “Et voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »
Jésus lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. »
Il lui dit : « Lesquels ? » Jésus reprit : « Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage.
Honore ton père et ta mère. Et aussi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? »Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »
À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.
Et Jésus dit à ses disciples : « Amen, je vous le dis : un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux.
Je vous le répète : il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. »
Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ? »
Jésus posa sur eux son regard et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. »
Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? »
Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël.
Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle.
Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers.

Homélie :

Parce qu’elle était pauvre, Bernadette a été choisie. Elle était pauvre, mais elle était libre. Oui, Père, je te rends grâce d’avoir caché cela aux sages et aux savants, et de l’avoir révélé aux tous petits. C’est dans la bouche de Matthieu. Mes amis, nous sommes tous à la fois encombrés d’un tas de choses, matérielles, psychologiques, spirituelles. Et à la fois, nous sommes tous pauvres, parce que la maladie dépouille, parce que le corps médical et les soignants ne peuvent pas tout résoudre.

Dans nos encombrements et nos pauvretés, l’Esprit Saint est toujours capable d’ouvrir des brèches pour permettre à la grâce de Dieu d’accomplir en nous ses merveilles. Ici à Lourdes, nous sommes toujours heureux de contempler la Vierge Marie, en compagnie de Sainte Bernadette. Marie, Bernadette, deux femmes libres de répondre à leur vocation. Parce que détachées des biens, des honneurs. Elles sont d’humbles servantes du Seigneur en se mettant au service des autres. Marie, Elle court assister sa cousine Elizabeth. Bernadette sera heureuse dans son emploi à l’infirmerie du couvent Saint Gildas de Nevers.

Ici, à Lourdes, nous aimons prier Marie comme secours, comme salut des malades. Ainsi, se manifeste son rôle de garante de la tendresse de Dieu. Marie nous invite à nous libérer de ce qui nous encombre afin de pouvoir nous enrichir du nécessaire. Et ce nécessaire est la confiance en Dieu. Sa parole vivante, les sacrements de l’Eglise, la force d’aimer Dieu et nos frères et sœurs. Dans une société qui insiste à l’accumulation de biens matériels, qui exalte la réussite financière, les corps athlétiques, il devient périlleux d’être pauvre, malade, âgé, dépendant. Une société qui n’exalte que les réussites artificielles secrète des virus de mort. Pour celles et ceux qui ne correspondent pas ou plus à sa définition de l’homme ou de la femme accomplie.

Notre pèlerinage à Lourdes doit nous inviter à trouver un nouvel élan pour contribuer à la diffusion d’une culture respectueuse de la vie, de la santé, et cela pour tous. Notre pèlerinage à Lourdes doit nous permettre de devenir toujours plus libre pour impulser une lutte pour l’intégralité et de la dignité des personnes, également à travers une approche juste des questions bio éthique qui vont faire l’actualité dans notre pays dans les semaines et les mois à venir.

Pour conclure, je reprends un extrait de la prière à Marie qui était proposée ici à Lourdes pour le jubilé des 150 ans des apparitions, en 2008. « Marie, parce que tu es le sourire de Dieu, le reflet de la lumière du Christ, la demeure de l’Esprit Saint, Marie, parce que tu as choisi Bernadette dans sa misère, que tu es l’étoile du matin, la porte du Ciel, et la première créature ressuscitée, Notre Dame de Lourdes, avec nos frères et sœurs, dont le corps et le cœur sont endoloris, nous te prions. Amen »

2 réflexions sur « Messe Lourdes Cancer Espérance – LCE75 »

  1. MERCI DE PENSER A CEUX QUI SONT RESTES A PARIS.

    MARIE-GENEVIÈVE VA UN PETIT PEU MIEUX..

    BON PELE A VOUS TOUS

    AMITIE PRIERE

    BRAVO POUR LA PHOTO

    MARIE-GENEVIÈVE DANIEL-PIERRE dp+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *