Archives par mot-clé : cancer

Messe : l’Esprit de vérité vous conduira dans la vérité tout entière

Messe Lourdes Cancer Espérance – Paris

1. Première Lecture

2. Deuxième Lecture

3. Homélie, Evangile (Père Yannick André)

Évangile (Jn 16, 12-15)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. » – Acclamons la Parole de Dieu.

4. Prière universelle

5. Annonces

Photos de la messe et du goûter :(Photos Isabelle Hablot)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger (PDF, 125KB)

Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque.

Ce vitrail de l’église d’un petit port breton illustre l’évangile de la tempête apaisée (Mc 4,35-41). Ces derniers mois ont été, une fois encore, chargés d’événements difficiles à comprendre et à supporter ; nous sommes pris dans un tourbillon, tout va trop vite : comment pouvons-nous résister à cette tempête ? Si notre barque semble prête à couler comme celle de Saint Pierre quand la mer se déchaîne, il faut s’accrocher à la barre, le Christ est notre roc, Il nous tend la main :
« Nous avons cherché refuge dans l’espérance qui est proposée et que nous avons saisie et cette espérance nous la tenons comme une ancre sûre et solide pour l’âme. » (Hb, 6,19)
« Quand vous vous sentez triste, en proie à la souffrance, retirez-vous dans le sanctuaire intime de votre âme et vous y trouverez Jésus qui sera votre consolateur, votre soutien, votre force. » Charles de Foucauld. Continuer la lecture de Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque.