Archives par mot-clé : echange

Dieu vient planter sa tente au milieu de l’humanité

Malgré les blocages dans Paris et les grèves qui ont empêché un grand nombre de se déplacer, nous étions 45 personnes à St-Christophe de Javel pour vivre cette journée de récollection animée par le Père Francis Corbière !
En cette période encore empreinte de la montée vers la Nativité, revenons sur le cœur de la méditation proposée par le Père Francis : l’actualité du message dans les récits de l’enfance, chez Luc et Matthieu.
Le songe de Joseph chez Matthieu « Prends l’enfant et sa mère et fuis en Egypte » nous rappelle une évidence : il y a des Hérode(s) toujours et partout… L’individualisme et le consumérisme étouffent l’Espérance, d’où le pessimisme qui nous habite. Nous pensons que notre époque est la pire de toutes et nous demandons pourquoi tant d’êtres bons sont privés de bonheur et d’avenir. Où Dieu est-il dans tous ces malheurs ?

Continuer la lecture de Dieu vient planter sa tente au milieu de l’humanité

Quand le Seigneur passe, nous sommes tous concernés

A quelques jours de Noël, je repense à ces mots de Monseigneur Lagleize, pour introduire les sacrements de la réconciliation et de l’onction des malades, lors de notre pèlerinage à Lourdes. Tous les hommes sont appelés à connaître le salut. Donc, oui, nous sommes tous concernés par la venue de notre Dieu fait homme, qui vient demeurer chez nous en se faisant petit enfant.

La fête de Noël se prépare de mille façons : des fêtes de famille, des Noël solidaires, des gestes d’amitié, avec leurs décorations et leurs lumières. Et si ces lumières étaient le symbole de l’Espérance de notre monde en désarroi ?? J’aime à le penser car tout homme, créature de Dieu, est à la recherche de son créateur, consciemment ou inconsciemment. Continuer la lecture de Quand le Seigneur passe, nous sommes tous concernés

Messe : l’étranger revient sur ses pas et rend gloire à Dieu

Messe Lourdes Cancer Espérance – Paris

2. Homélie, Evangile (Père Yannick André)

Dix lépreux en face de Jésus viennent lui demander la guérison. La réponse de Jésus est simple : il les renvoie à la loi. En Israël, on était guéri, ou déclaré guéri que lorsqu’on passait un examen devant les prêtres. Un examen assez compliqué, on passait une première fois on regardait, on revenait la semaine d’après, on regardait à nouveau. Puis on regardait encore la semaine d’après pour voir comment les choses évoluaient. Et donc “allez voir les prêtes” voulait “faites ce que Moïse vous a demandé lorsque vous croyez être guéris de la lèpre”. Ce qu’ils font tous. Ils n’attendent pas d’être guéris. Ils font confiance à Jésus. Continuer la lecture de Messe : l’étranger revient sur ses pas et rend gloire à Dieu