Archives de catégorie : Edito

Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque.

Ce vitrail de l’église d’un petit port breton illustre l’évangile de la tempête apaisée (Mc 4,35-41). Ces derniers mois ont été, une fois encore, chargés d’événements difficiles à comprendre et à supporter ; nous sommes pris dans un tourbillon, tout va trop vite : comment pouvons-nous résister à cette tempête ? Si notre barque semble prête à couler comme celle de Saint Pierre quand la mer se déchaîne, il faut s’accrocher à la barre, le Christ est notre roc, Il nous tend la main :
« Nous avons cherché refuge dans l’espérance qui est proposée et que nous avons saisie et cette espérance nous la tenons comme une ancre sûre et solide pour l’âme. » (Hb, 6,19)
« Quand vous vous sentez triste, en proie à la souffrance, retirez-vous dans le sanctuaire intime de votre âme et vous y trouverez Jésus qui sera votre consolateur, votre soutien, votre force. » Charles de Foucauld. Continuer la lecture de Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque.

OSONS PARTAGER NOTRE PÉLÉ DE SEPTEMBRE

Lors du dernier pélé en septembre 2018, j’ai eu la grande joie d’animer un carrefour et là une dame accompagnant son papa pour ses 80 ans de nous livrer cette réflexion, que je veux vous partager :
Votre vie sera probablement la seule bible que liront la plupart des gens. Votre exemple doit donc être toujours édifiant.” du cardinal américain John Foley.
– Depuis plus de 10 ans, j’anime le temps de prière “Prier A Paris Avec Marthe ROBIN” et j’ai pu découvrir un texte du Père FINET, directeur spirituel de Marthe : Continuer la lecture de OSONS PARTAGER NOTRE PÉLÉ DE SEPTEMBRE

Pour célébrer le mystère pascal unis au Christ, la Semaine Sainte !

Tout au long de l’année liturgique, Dieu vient à nous et nous allons à lui. Nous célébrons son amour plus fort que la mort. Ce mystère culmine dans “la Grande Semaine”, qui va du Dimanche des Rameaux jusqu’à Pâques.
Le dimanche des Rameaux est le “porche d’entrée” sous lequel les chrétiens passent pour se diriger vers Pâques. Symbole de vie et de résurrection, le rameau béni pendant la célébration est placé dans les maisons : c’est ainsi que nous manifestons l’entrée de Jésus ressuscité dans nos maisons. Ces rameaux, parfois posés sur les tombes, le sont en signe que la résurrection de Jésus-Christ est celle de nos “morts”.
Les différentes lectures et l’Évangile de la Passion (sur les souffrances et les supplices qui ont précédé et accompagné la mort du Christ) nous introduisent à la Semaine Sainte et à ses différentes étapes, éclairée par la lumière de Pâques qui approche. L’amour de Dieu se concentre enfin sur trois jours qui sont une seule célébration : le Triduum Pascal. Il commence le soir du Jeudi saint pour se terminer à la nuit de la Résurrection. Le Triduum s’offre à nous comme une rencontre avec le Christ. Nous le suivons dans les derniers moments de sa vie, nous faisons nôtres ses sentiments, nous célébrons sa Pâque, c’est-à-dire son passage de ce monde à son Père.

Continuer la lecture de Pour célébrer le mystère pascal unis au Christ, la Semaine Sainte !